Présentation

Une fédération d'associations, réseau de solidarités associatives et professionnelles au service de l'enfant et de ses parents en difficulté.

Se fédérer est pour elles un plus par l'ouverture d'un espace de partage et d'enrichissements mutuels.


Télécharger notre plaquette en PDF

Texte Libre

"...le mépris, l’humiliation atteignent le lien social à un plan qui excède celui des droits;
il s’agit de l’estime sociale qui s’adresse à la valeur personnelle et à la capacité de poursuivre le bonheur selon sa conception de la vie bonne. Cette lutte pour l’estime a pour cadre les différents lieux de vie ; ainsi, dans l’entreprise la lutte pour conquérir, protéger son rang dans la hiérarchie d’autorité ; dans l’accès au logement, les relations de voisinage et de proximité et les multiples rencontres dont la vie quotidienne est tissée. Ce sont toujours les capacités personnelles qui demandent à être reconnues par autrui.
La question se pose alors de savoir si le lien social ne se constitue que dans la lutte pour la reconnaissance, ou s’il n’y a pas aussi à l’origine une sorte de bienveillance liée à la similitude d’homme à homme dans la grande famille humaine.
Nous en avons un soupçon dans l’insatisfaction où nous laisse la pratique de la lutte; la demande de reconnaissance qui s’y exprime est insatiable: quand serons-nous suffisamment reconnus ? Il y a dans cette quête une sorte de mauvais infini. Or, c’est aussi un fait que nous faisons l’expérience de reconnaissance effective sur un mode pacifié. Le modèle s’en trouve dans la pratique d’échange cérémoniel de dons dans les sociétés archaïques. Cet échange ritualisé ne se confond pas avec l’échange marchand consistant à acheter et à vendre en accord avec un contrat d’échange. La logique de l’échange de dons est une logique de réciprocité qui crée la mutualité; elle consiste dans l’appel «à rendre en retour» contenu dans l’acte de donner..."

Paul RICOEUR

Extrait de " Devenir capable, être reconnu " Publié dans la revue Esprit n° 7 juillet 2005

*************

L’homme et la mer

Homme libre, toujours tu chériras la mer !
La mer est ton miroir ; tu contemples ton âme
Dans le déroulement infini de sa lame,
Et ton esprit n’est pas un gouffre moins amer.

Tu te plais à plonger au sein de ton image ;
Tu l’embrasses des yeux et des bras, et ton cœur
Se distrait quelquefois de sa propre rumeur
Au bruit de cette plainte indomptable et sauvage.

Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets :
Homme, nul n’a sondé le fond de tes abîmes ;
Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,
Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets !

Et cependant voilà des siècles innombrables
Que vous vous combattez sans pitié ni remord,
Tellement vous aimez le carnage et la mort,
Ô lutteurs éternels, ô frères implacables !

Charles BAUDELAIRE

ACTUALITÉS

Juin 2015

A propos :


Nous présentions en décembre 2014 un dossier sur l’expression et la participation des usagers (page 6 du site).

Ce thème, vous allez le constater avec les informations qui suivent, est au coeur des réflexions actuelles.

Il y a toujours à travailler sur « le droit du plus fort », « l’étranger à soi-même », « l’insu de la violence « en creux » », « la caisse de résonnance institutionnelle », « le déni au nom du bien pensé », « la mise sous silence de l’autre », « le parler à la place »… pour rendre possible une expression authentique des personnes accompagnées…Revisitons Pierre BOURDIEU, Vincent DE GAULEJAC, ATD Quart Monde… 

« La participation des usagers se heurte à la « culture du placement »

L'Observatoire national de l'enfance en danger (Oned) présentait vendredi 29 mai 2015, les résultats d'une recherche «Participation des "usagers" et transformation des pratiques professionnelles des acteurs de la protection de l'enfance », réalisée dans l'objectif d'évaluer la réalité de cette participation. Le bilan est extrêmement mitigé : si on assiste à un changement de mentalité des travailleurs sociaux, les conditions d'un exercice effectif sont encore très fragiles.

Juin 2015

Colloques / journée d'études


"L’expression et la participation
des personnes accompagnées et de leur proches
"

La journée d’étude annuelle fédérale (ouverte aux collègues extérieurs) aura lieu le vendredi 6 novembre 2015 à Ste Foy Les Lyons sur le thème de l’expression et de la participation des personnes accompagnées et de leurs proches avec des interventions de Roland JANVIER et Yves MATHO.

Le programme paraitra courant septembre, retenez cette date !

******

AVEC LES « USAGERS » 

Inventer des pratiques plus démocratiques : former, réorganiser, coordonner…

« Dans le cadre des 60 ans des ASH, les équipes du journal ont le plaisir de vous proposer le jeudi 12 novembre un colloque sur le thème des «  USAGERS».

S’il est une évolution majeure dans le secteur de l’action sociale et médico-sociale, c’est bien l’émergence de la figure des «  usagers » - une appellation d’ailleurs débattue. Non seulement, tout un mouvement législatif et réglementaire depuis la loi du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale reconnaît leur droit à la participation, mais les personnes concernées entendent bien aussi  faire valoir leur expertise et  s’organisent en ce sens. Pourtant, malgré ces évolutions,  l’action sociale reste encore largement assistancielle et enfermée dans une logique de dispositifs. 

Comment dès lors inventer des pratiques d’intervention sociale plus démocratiques, qui ne s’attachent pas aux défaillances supposées des personnes accompagnées mais à leurs ressources et à leurs aspirations ? Comment penser la participation des «  usagers » dans une dimension non pas instrumentale et technique, mais politique ?

Cet enjeu invite à un changement de posture radical du travail social. Il interroge en premier lieu la formation initiale et continue des professionnels, mais aussi l’organisation des services et la coordination des interventions à l’échelle du territoire. C’est à tous les échelons de l’action sociale qu’il faut diffuser une « culture participative ».

Alors que le gouvernement prépare un plan d’action pour la reconnaissance et la valorisation du travail social pour l’automne, ce colloque, organisé à l’occasion des 60 ans des ASH, vise à examiner les pistes de rénovation des pratiques en croisant des analyses d’experts et des initiatives de terrain initiées par des formateurs, des élus, des usagers, des travailleurs sociaux et/ou des associations .

Pour prendre obtenir les informations détaillées : http://60ans.ash.tm.fr

******

« Parentalités, compétences familiales, co-éducation »
Le dialogue obligé

Colloque les 26 et 27 novembre 2015 à Paris.

Des intervenants de grande qualité pour ce colloque co-réalisé par l’ANDESI et FRACTALE :
Plénières :
Irène THÉRY, Saul KARSZ, Évelyne GRANGE SÉGÉRAL, Christian PÉTEL
Ateliers :
Pilar ARCELLA-GIRAUX, Francis BATIFOULIER, Christophe BEAU, Marie-Thérèse GRAVELEAU, Faïza GUELAMINE, Isabelle JOLY, Karima MAHI, Isabelle MERY, Pierre MICHARD, Michel PLASSART, Isabelle SAUSSEZ, Catherine SELLENET, Patrick SIBI, Fatima TOUHAMI

« S’appuyant sur les constats et analyses établis, ce colloque se propose de développer réflexions et échanges sur ce qui peut faire ressource quand trouble, incertitude, voire conflictualité des relations et des pratiques affectent la confiance nécessaire.
En cherchant à contextualiser les difficultés rencontrées, ces journées seront l’occasion de dégager des réponses opératoires pour les divers champs de l’éducation.

Objectifs de ces journées :
Accompagner parents comme professionnels, évitant isolement et opposition, favorisant partage des savoirs et de l’éducation.
S
outenir chacun dans son engagement et son implication.

Reconnaître tant les difficultés que les ressources à ne renoncer ni aux évolutions, ni aux progrès, ni aux efforts à s’entendre et à se comprendre.
Valider les compétences et les champs de responsabilité, pour développer collaboration et complémentarités. »

Télécharger le programme et le bulletin d’inscription

Source :  ANDESI

******

« Le fait religieux et la laïcité dans les MECS
et les services de la protection de l’enfance »

Journée d’information et d’échange - mercredi 1er juillet 2015 – La Baume Les Aix.

« En juillet 2014, l’Uriopss avait pris l’initiative de mettre en place un groupe de travail composé de directeurs d’associations adhérentes intervenant dans le champ de la protection de l’enfance et d’experts pour réfléchir sur le thème du fait religieux et de la laïcité dans les MECS et les services de protection de l’enfance. Un an après, il lui est apparu utile de présenter les résultats de ses travaux dans le cadre d’une journée d’information, d’échanges et de partager ses analyses avec l’ensemble du secteur adhérent de la protection de l’enfance.
Cette rencontre bénéficiera des éclairages de spécialistes : philosophe, historien, anthropologue des religions, docteur en droit pour mieux comprendre les origines de la laïcité en France et les aspects réglementaires applicables dans les MECS - ainsi que de l’expertise des membres du groupe de travail.
Par l’organisation de cette journée, l’Uriopss souhaite également mettre en exergue la capacité de son réseau d’adhérents à travailler et à produire ensemble et tient à remercier les membres du groupe de travail pour leur implication et contribution aux travaux qu’ils vous proposent de mettre en débat ».

Télécharger le programme

******

« Nouveaux visages de la famille : comment repenser les services de demain »

Le mardi 7 juillet 2015 au Centre Jean Bosco - Lyon 5ème

« Cette journée d’étude s’inscrit dans un cycle de journées organisées par l’Uriopss RA en 2015 autour de l’évolution et des attentes de la Famille, que ses membres soient personnes accueillies ou salariées des établissements et services.
Comment la famille est-elle associée aux projets de développement des établissements et services, quelle est sa place et son rôle dans leur vie quotidienne ? Comment les associations sont-elles aujourd’hui en mesure de construire les réponses adaptées aux enjeux des diversités des situations familiales : conciliation entre la posture professionnelle et celle d’aidant, précarisation et paupérisation, recherche d’autonomie des publics fragiles, isolement…
Cette journée s’adresse particulièrement aux secteurs de l’enfance handicapée et de la protection de l’enfance d’une part, et aux secteurs des adultes handicapés et des personnes âgées d’autre part, avec des temps en carrefours permettant de valoriser des expériences en région Rhône-Alpes ».

=> programme complet ICI

=>inscription  ICI

Trier les actualités :